Intégration de systèmes d'énergie renouvelable : Panneaux solaires thermiques - Panneaux photovoltaïques
  • Localisation: Liège
  • Types de travaux: Rénovation
  • Type de batiment: Mixte : profession libérale et résidentiel
  • Année de construction: 1995
  • Année de rénovation: 2011 et 2018
  • Durée des travaux: 7 ans
  • Surface de plancher chauffé: ± 115 m² par appartement
  • Coût de rénovation: ± 58 500 € HTVA
  • Coût/m2: non communiqué
  • Nombre d'unités de logement: 16 appartements (R+2 à R+9), 1 cabinet dentaire et 1 garage
  • Nombre de copropriétaires: 15
  • Autres fonctions: Non communiquées

Description

Les bâtiments mitoyens sont de hauteur moins importante (R+3 et R+8).

La façade à rue est orientée sud-est.

L'immeuble dispose d'une toiture à deux versants.

La chaufferie et le local technique se situent dans les combles.

Le bâtiment est resté occupé durant toute la durée des travaux.

Les panneaux solaires thermiques ont été placés en juillet 2011 après le remplacement des chaudières (sept 2010 et juin 2011). Les panneaux photovoltaïques ont été placés en janvier 2018.

Intégration de systèmes d'énergie renouvelable - 01Intégration de systèmes d'énergie renouvelable - 02

Intégration de systèmes d'énergie renouvelable - 03Intégration de systèmes d'énergie renouvelable - 04

Intégration de systèmes d'énergie renouvelable - 05Intégration de systèmes d'énergie renouvelable - 06

Aides et subsides

Panneaux solaires thermiques (2011)

  • Primes Région wallonne ± 21 000 €
  • Subside provincial ± 9 100 €
  • Subside communal ± 250 €
  • Installation subventionnée à ± 73 %

Panneaux photovoltaïques (2018)

  • Primes Région wallonne ± 2 000 €
  • Installation subventionnée à ± 10%

Acteur

Maître de l'ouvrage : 15 Copropriétaires

Syndic : Monsieur NIBUS

Relations humaines

Le syndic de l'immeuble est un copropriétaire qui assure la gestion bénévolement.

Etant donné son expérience professionnelle, le syndic a géré les demandes d'offres et la sélection des entreprises.

Travaux

AMELIORATION DE L'ENVELOPPE

Certains travaux d'isolation ont été effectués ponctuellement et à charge d'un propriétaire unique (isolation du plancher des combles, placement de triple vitrage)

AMELIORATION DES SYSTEMES

Les 2 chaudières collectives alimentées au gaz naturel et régulées à température constante ont été remplacées en septembre 2010 et en juin 2011 par 2 chaudières collectives à condensation.
Les boucles de circulation désservant les appartements ont été isolées.

ENERGIES RENOUVELABLES

Panneaux solaires thermiques

Contexte

La configuration du pan de la toiture à rue (orientation sud-est, absence d'ombrage, inclinaison 30°, proximité du local chaufferie) est optimale pour le placement de panneaux solaires thermiques. Ce constat a donc permis au syndic de donner l'impulsion pour faire réaliser une étude de faisabilité technico-économique et une analyse complète de la toiture (structure, capacité portante, type de fixation). Suite à cela, et à la réalisation d'un business plan, les copropriétaires ont décidé de faire placer 16 panneaux solaires thermiques (soit une surface de capteurs de 24 m²) et 4 ballons de stockage de 500 L, permettant de contribuer à la production de l'eau chaude sanitaire. L'appoint est fourni par les chaudières au gaz.

En pratique

Fixation des pattes

Mise en oeuvre des pattes de fixation

Mise en oeuvre de la structure portante

Mise en oeuvre des la structure portante

Mise en oeuvre de 16 panneaux solaires thermiques

Mise en oeuvre de 16 panneaux solaires thermiques

Local technique - 4 ballons de stockage de 500 litres

Local technique : 4 ballons de stockage de 500 litres

Les ballons de stockage sont situés dans la chaufferie située sous la toiture. Cette proximité permet de limiter la longueur des conduites et d'éviter un nombre important de pertes.
Une boucle de circulation dessert les différentes unités d'habitation.
Une régulation horaire a été mise en place afin de gérer et limiter la durée de production de l'eau chaude sanitaire.

Graphique de l'évolution de la consommation de gaz

Graphique de l'évolution de la consommation de gaz

Le graphique indique une diminution remarquable de la consommation de gaz, utilisé pour le chauffage et la production de l’eau chaude sanitaire.

La production de chaleur pour le chauffage provient uniquement des chaudières gaz à condensation, et n'est donc nullement impacté par l'installation solaire thermique mise en place. La production de chaleur pour l'eau chaude sanitaire, par contre, provient prioritairement des ballons de stockage alimentés par les panneaux solaires. Lorsque l'installation se révèle insuffisante, l'appoint est assuré par les chaudières gaz qui prennent le relais.
Le système solaire a donc permis d’économiser environ 40 % de gaz qui était dédié à la production de l’eau chaude sanitaire.

Panneaux photovoltaïques

Contexte

Afin de réduire les coûts relatifs à la consommation électrique des communs, la copropriété a décidé en 2018 d'investir dans le placement de panneaux photovoltaïques. Vu l'encombrement du pan de toiture à rue (orienté sud-est) par les panneaux solaires thermiques, le placement des panneaux photovoltaïques n'a pu se faire que sur le pan de toiture arrière du bâtiment, orienté nord-ouest et incliné à 30°. La proximité des combles y est tout aussi intéressante, ainsi que l'absence d'ombrage porté sur la toiture.
La surface disponible y a permis l’installation de 42 panneaux photovoltaïques, ce qui est une surface assez importante.

En pratique

Mise en place de 42 panneaux photovoltaïques 1Mise en place de 42 panneaux photovoltaïques 2Mise en place de 42 panneaux photovoltaïques 3

Mise en oeuvre de 42 panneaux photovoltaïques (puissance crête = 13,4kWc)

Onduleur puissance 10 kW - 1Onduleur puissance 10 kW - 2

Onduleur : puissance 10 kW

graphique à recréer (original non exploitable)

Graphique de la consommation, de la production et de l'autoconsommation

graphique à recréer (original non exploitable)

Production d’électricité (Mwh) sur l'année 2018 et une partie de l'année 2019

L'orientation n'est pas optimale (nord-ouest) mais grâce à la surface des panneaux mis en place, et au fait que les panneaux photovoltaïques fonctionnent également grâce à l'ensoleillement diffus, la production d'électricité est suffisante pour atteindre l'objectif fixé, qui était de couvrir l'ensemble des besoins électriques des communs. Plus que cela même, car un surplus d’électricité de ± 1 250 kWh est produit par an.